Seminaria 1

Les espaces du corps I. Littérature

Eduardo Ramos-Izquierdo (éd.)

2007, 72 p.

ISBN 978-970-94583-7-4

ISBN 978-970-94583-8-1

PDF

.

Comité de lecture : Claude Benoit (Université de Valencia), Milagros Ezquerro (Université Paris Sorbonne) et Juliette Vion-Dury (Université de Limoges)

La page littéraire est un espace privilégié pour l’expression des multiples aspects du corps : il s’y invente et s’y révèle ; s’y concrétise et s’y dérobe. Dans les articles réunis dans ce fascicule le lecteur pourra traverser quatre étapes, quatre horizons littéraires de l’expression de la corporéité : de l’Angleterre de Chaucer à la littérature fin-de-siècle française, du Mexique de Villaurrutia à la Galice de Méndez Ferrín.

La fragmentation, la substitution, l’allusion sensuelle et les énonciations ludiques, sont différentes incisions prismatiques et analytiques sur le corps. Voilà quelques pistes initiales de lecture pour aborder la richesse conceptuelle des pages de ce fascicule.

Articles de :

Martine Yvernault (Université de Limoges) : Le corps comme relique(s), reste(s), fragment(s) dans « Le Conte du Vendeur d’indulgences » de Chaucer.

Marie Gersande Raoult (Université de Limoges) : Fétichisme et mystique de l’objet chez Rachilde et Jean Lorrain.

Paul-Henri Giraud (Université Paris Sorbonne) : La poétique sensorielle de Xavier Villaurrutia.

Fátima Rodríguez (Université de Toulouse II) : Les je(ux) de l’énonciation dans L’Erotica de Xosé Luís Méndez Ferrín.


A %d blogueros les gusta esto: